Hey, le documentaire Branching Paths est disponible sur Steam et Playism

Je viens tout juste de voir la fin du documentaire Branching Paths qui traite de la scène du jeu vidéo indépendante au Japon et je suis enchanté par son contenu.

Il faut dire que lorsque j’avais reçu Anne Ferrero pour une interview dans notre podcast, je savais à peu près à quoi m’attendre, mais comme la sortie initiale était prévue pour janvier 2016 et que nous sommes le 29 juillet 2016, il y aurait pu y avoir beaucoup de changement.

Le documentaire commence à nous expliquer qu’ils ont rencontré pendant deux ans entre Tokyo et Kyoto, divers développeurs au Tokyo Game Show, au BitSummit et dans divers endroits que je vous laisse découvrir.

Beaucoup de créateurs comme celui de Astebreed, interviennent et nous expliquent leur grande joie lorsque leur jeu a été plus qu’apprécié hors du Japon alors qu’ils n’en attendaient rien.

Tout comme Ojiro Fumoto dont le jeu s’est bien vendu dans le monde et que sans doute, vous ne connaissez pas sous ce nom, mais quand vous verrez le jeu qu’il a créé vous vous direz “Ah oui, je le connais”.

Dans Branching Paths, on apprend beaucoup de choses comme entre autres la différence entre un développeur de jeu doujin et un développeur de jeux indie, même si vous allez le voir, certains portent les deux casquettes ;).

De grand noms de l’industrie du jeu vidéo japonais, qui ont travaillé pour de grosses sociétés comme Inafune Keiji (Capcom,) Yoshiro Kimura (Square Soft, Marvelous, …), ou encore Koji Igarashi (Konami), nous expliquent qu’ils ont monté leur studio de jeux indépendants pour être libre de faire les jeux qu’ils voulaient !

Autre chose encore, beaucoup d’étrangers sont partis vivre au Japon pour y découvrir la culture du pays et aussi au fil du temps, pour y créer des jeux comme le fait si bien Devine, a qui l’on doit l’excellent et étrange Oquonie. Un puzzle game dont on vous a souvent parlé dans Games In The Pocket et que Will avait testé dans l’émission n° 94.

Je ne vais pas vous dévoiler tout le contenu de ce documentaire, mais pour finir j’espère que la scène de jeu vidéo indépendante sera de plus en plus présente au Japon et je pense que l’on verra ça au prochain Tokyo Game Show qui aura lieu du 7 au 20 septembre .

Branching Paths dure environ 1h20 et il est disponible pour moins de €9 sur Playism et Steam.

Attention, ce n’est disponible que en anglais et en japonais. J’espère que vous comprenez une de ces deux langues car cela serait dommage de passer à côté d’un tel documentaire.

Forcément, si les ventes sont bonnes, le sous-titrage en français arrivera rapidement.

Leave a reply

Your email address will not be published.