Kosmik Revenge, un shmup qui remet du retro au goût du jour

Des shmup, on en compte plus sur nos appareils mobiles et il est difficile de se faire une place. Pourtant, Kosmik Revenge sort du lot, et pour plusieurs raisons. Tout d’abord il reprend le concept d’un des plus vieux jeux du genre Galaga, pour lequel je ne compte plus les pièces de 10 balles que j’avais claquées dans l’arcade. On contrôle donc un vaisseau qui se trouve en bas de l’écran et que l’on ne peut déplacer que de gauche à droite. Devant lui se trouve des boucliers, qui le protègent jusqu’à ce que les ennemis les détruisent. Justement, les mécréants qui veulent notre peau, arrivent de toute part de l’écran, du moins d’en haut et des côtés. On a quelques secondes pour les éliminer lorsqu’ils apparaissent, sinon ils se mettent les uns derrière les autres et forment des lignes qui nous tirent dessus. Au début, on démarre avec un simple tir, qui peut être amélioré, en débloquant ce qu’il faut dans la boutique. KosmicRevengeShop Comme beaucoup de shmup, un vaisseau contiendra des bonus qui dans l’ordre seront un bouclier, double tir, triple tir, etc. Il faut garder chacun des bonus pour obtenir le suivant, si on meurt, on perd tout et on retourne avec le tir de base. Ce vaisseau, passera en haut de l’écran de gauche à droite et il faudra le détruire afin d’obtenir ce qu’il contient. En plus de ce que l’on peut récolter en bonus, le magasin du jeu permet d’améliorer considérablement et en permanence le vaisseau. Je vous conseille fortement de débloquer les tirs multiples dès le début ainsi que la pénétration. Cette dernière augmente la puissance de feu et donne même avec le tir simple, la possibilité de détruire une ligne entière d’ennemis. D’autres bonus ne sont utilisables qu’une fois par partie comme  par exemple, ralentir le temps. Chaque niveau de jeu se finit par un boss et entre temps on passe dans une pluie de météorites où il faudra bien sûr tout détruire. KosmicRevengeGraph Les captures d’écran ne le montrent sûrement pas, mais ce jeu est visuellement une petite merveille avec son style pixel pour les vaisseaux et éléments du jeu, couplés à des effets de lumière bien gérés. Sans compter que lorsque le vaisseau évolue après avoir pris un bonus, cela se voit à l’écran car il grossit avec des ajouts de pixels.  Après, il y a aussi le petit truc que j’adore, lorsque l’on meurt, notre écran se brise comme si on avait eu un impact. KosmicRevengeCrack Une autre chose embellit ce shmup, ce sont les musiques qui me rappellent beaucoup celles de l’époque Snes tout comme les voix qui annoncent à la manière d’un Parodius que l’on a eu un bonus ou exécuté un combo. Cerise sur le gâteau, non seulement c’est un jeu à scoring, mais en plus il existe un défi journalier, de quoi combler beaucoup de monde.

Note du jeu
Notewww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
C'est vraiment par hasard que j'ai découvert Kosmic Revenge et je ne suis pas déçu. Ce mélange retro nouveau fonctionne à la perfection tant au niveau des effets visuels, des graphismes et de la bande son. Si il y a bien un jeu à scoring à faire en ce moment, c'est bien celui-ci. Seul petit point noir, j'ai quelques rares fois eu des crashs aléatoires sur ma Nexus 7 (2013).
Kosmic Revenge est développé par le studio Realtech-VR et ce qui est assez rare, le jeu est disponible en français pour envion €0,89 sur iOS, Android et Window Phone.

2 comments on “Kosmik Revenge, un shmup qui remet du retro au goût du jour

  1. pikabike dit :

    Merci pour ce test pleins de pixel et de neo rétro gamin 😉

    1. pocketpcandgeek dit :

      Ah, ça doit bien faire 30 ans que l’on ne m’a pas appelé gamin ^^. De rien :).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.