Le jeu qu’il ne faut pas louper cette année est Wayward Souls.

Plus d’un an que je vous parle de ce jeu qui a changé plusieurs fois de nom en commençant par Mage Dungeon, puis Wayward Saga pour finir en Wayward Souls.

Sans compter que ce nouveau titre de RocketCat Games a pris pas mal de retard et vous allez vous rendre compte que l’attente est pour le coup une bonne récompense.
Afin de se remettre dans le contexte, Wayward Souls est un jeu d’action qui se situe dans une tour et qui est le successeur de Mage Gauntlet.
Vous avez donc là, un action RPG qui rappelle une série oh combien excellente, les Seiken Densetsu (Secret of Mana). On démarre avec trois personnages jouables, que l’on choisit pour leur classe et qui en plus ont leur propre scénario !
Nous avons donc un Guerrier, une Mage et une Rogue plus trois autres non disponibles au début du jeu.  Leur gameplay est assez différents pour que cela se ressent très bien durant les combats.

WWSRogue
Je vais donc vous parler de la Rogue puisque c’est le personnage que j’utilise le plus pour le moment. Elle se bat au corps à corps avec une dague et possède la capacité de passer dans le dos (Backstab) et d’infliger plus de dégâts de cette façon. Elle peut aussi attaquer de face mais dans ce cas, il vaut mieux utiliser sa charge qui permet d’étourdir la majorité des ennemis et que l’on peut concentrer tout en se déplaçant.
Ces deux techniques qui sont fortement efficaces consomment de la mana représentée par une barre bleue en haut à gauche de l’écran.
Pour exécuter un Backstab, un simple glissé du doigt sur la partie droite de l’écran suffit, tandis que pour la charge il faut laisser son doigt appuyer.

Et ce n’est pas tout, certains coffres, que l’on reconnait à leur brillance dorée, renferment des objets qui donnent la capacité à notre Rogue d’aller plus vite, d’empoisonner les ennemis, d’être invisible à leurs yeux, etc. Une fois récoltés, ces objets se trouvent en haut à droite de l’écran et s’utilisent en double tapant dessus.

Forcément tous ils sont limités en usage et dans le temps mais renforcent un gameplay des plus jouissifs. Imaginez que j’entre dans une salle, où se trouvent devant moi plusieurs ennemis, dont certains concentrent déjà leurs attaques. je leur fonce dessus avec une charge, j’en attaque d’autres dans le dos et je reviens sur mes premières cibles. Les combats peuvent aussi bien, aller vite que durée plusieurs secondes. Certains joueurs trouveront sans doute le jeu dur mais moi ça me va.
En images un exemple de ce qui peut arriver en combat avec un avant et un après.

WWSAvant

 

wwsapres

Maintenant je vais revenir sur la tour maléfique qui contient trois étages pour le moment et une diversités de pièces assez impressionnante. On commence par ce qui ressemble à des caves où y règne divers ennemis comme des chauve-souris que je déteste pour leur rapidité, des sangliers, des orcs et beaucoup d’autres. On traverse aussi des pièces qui sont en fait des marais, des salles de réception médiévales, des prisons et j’en passe. Mais ce qui m’a sûrement le plus tapé dans l’œil, c’est la qualité des graphismes. Je vous le dit de suite, les screenshots ne rendent pas du tout hommage au travail soigné qui a été apporté à ce titre.
Dès le début, j’ai frôlé des torches en suspend et qui bougent tout en perdant des cendres encore embrasées. J’ai détruit tous les éléments du décors que j’ai rencontrés et cela va aussi bien des champignons, que des tableaux sur des murs, des caisses en bois, des portes, bref, j’ai pu littéralement refaire la décoration.
Même si j’avoue que tout détruire dans ce jeu est plaisant, je le fais aussi car des pièces et pierres précieuses peuvent apparaître après chaque objets vandalisés.
Cet argent est très important car c’est grâce à lui que j’améliore les capacités de mon personnage comme reprendre plus de vie à chaque étage, améliorer la puissance des coups, du Backstab, du moins pour ce qui concerne la Rogue puisque chaque classe à ses propre capacités. Et croyez-moi, on en a besoin car on meurt souvent et on recommence sans cesse pour évoluer et connaître aussi l’histoire de notre personnage. Plus j’avance et plus j’ai envie d’en savoir plus sur le pourquoi du comment.
WWSRogueskills

Du coup, le jeu a une grosse rejouabilité avec les histoires des trois personnages que l’on incarne ainsi que ceux que l’on débloque lorsque l’on grimpe et fini un étage de la tour.
J’ai débloqué l’Aventurier, l’équivalent d’un paladin et il me tarde de voir ce que les deux autres ont comme capacités et histoires.

Il ne faudrait pas non plus que j’oublie de vous parlez de la forge que l’on rencontre aléatoirement voir même lors d’un détour et qui donne la possibilité d’enchanter armes, bottes ou encore chapeaux.
Justement, on trouve divers chapeaux dans le jeu, mais hormis un skin différent, j’ai l’impression qu’ils ne servent pas à grand chose.
On croise aussi des statues qui nous confèrent un buff temporaire, qui ma foi est fort utile.

Note du jeu
Notewww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Wayward Souls a su se faire attendre mais on comprend pourquoi tant ce jeu est riche aussi bien au niveau du gameplay, des scénarios et de sa durée de vie. Le soin apporté aux détails des sprites, des personnages et des décors en font un jeu que je classerai dans mon top 3 sur iOS. et qui tourne parfaitement sur mon iPod Touch 5. Si cela ne suffisait pas, la musique composée par Joey Grady accompagne parfaitement mes séances de jeux et apporte un gros plus à l'ambiance. Je vous ajoute juste en dessous l'OST du jeu.

Wayward Souls n'est pour le moment disponible que sur iOS pour €4,49 et chaque grosse mise à jours apportée coûtera environs €1. Je sais déjà que le support des manettes MFI arrive et qu'il y aura un énorme 4ième étage en plus. Les autres maj contiendront le septième personnage jouable ainsi que des améliorations.

7 Comments

  1. by pikabike on 2014-04-30  11 h 39 min Répondre

    Quel jeux....j'adore le style rétro cher au développeur, la bande son magistrale, mais surtout ici une des grande réussite vient du fait que de part sa difficulté et l'ingéniosité des ennemis, chaque partie se vit avec intensité. La mort venant rapidement si on cherche à trop bourrinr, on se doit de bien connaitre les routines des monstres afin d'en venir à bout rapidement. Chaque étage de gravit est une victoire que l'on savoure....sans parler des boss....Perso il rentre dans mon top 3 du support tactile.
    Merci pour le test très complet.

    • by pocketpcandgeek on 2014-04-30  12 h 13 min Répondre

      Oui voilà c'est exactement cela! Tu joues avec quel personnage ? J'avoue avoir du mal avec les deux autres classes.

      • by Pikabike on 2014-04-30  12 h 59 min Répondre

        Pour le moment le warrior. Je galère un peu également....le jeu pardonne guère les erreurs ou les empressements glop.

        • by pocketpcandgeek on 2014-04-30  15 h 19 min Répondre

          Oui :).

        • by pikabike on 2014-04-30  15 h 22 min Répondre

          Viens de passer le premier boss. Le deuxième monde s'ouvre à moi ^^

          • by pocketpcandgeek on 2014-05-01  8 h 45 min

            Bon courage xD.

          • by pikabike on 2014-05-01  9 h 11 min

            Tellement de jeux à essayer me faudra plusieurs vies ^^

Leave a reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.